Le Quatuor Convergence & Diana Ligeti (violoncelle)

Pascal Monlong (violon);  Yann Regnault (violon); Virginie Bourhaux (alto);  Florent Bellom (violoncelle)

1ère partie

  • Divertimento de W. A. Mozart en Fa majeur K 138

Sur instruments et archets contemporains de l'exposition.

Le Divertimento K 138 de Mozart est l’œuvre d’un compositeur de seize ans. Il fut écrit en 1772 à Salzbourg en même temps que les Divertimenti K 136 et K 137. Les divertimenti forment une brève trilogie, chacun comportant trois courts mouvements destinés à un orchestre à cordes ou à un quatuor à cordes.

  • Fünf Stücke de E. Schulhoff

Erwin Schulhoff est un compositeur et pianiste tchécoslovaque né le 8 juin 1894 à Prague, il meurt le 18 août 1942 dans le camp de prisonniers de Wülzburg en Bavière. Enfant prodige, il fut remarqué et encouragé par Antonín Dvořák.

2ème partie

  • Quintet à cordes de A. Glazunov

Diana Ligeti se joint au Quatuor Convergence pour l'interprétation de cette œuvre.

le Quintette en la majeur apparaît entre le troisième et le quatrième de ses sept quatuors à cordes. Glazunov a été soutenu dans son travail en tant que compositeur de musique de chambre par le légendaire Mitrofan Belyayev - un magnat du bois devenu mécène des arts qui a fondé l'importante maison d'édition musicale Belaieff.

Belyayev était un altiste passionné, et il n'est pas improbable que Glazounov ait choisi de commencer son quintette avec un solo pour cet instrument en hommage à son bienfaiteur.